Augmenter le trafic naturel de son site en prenant des positions sur ses concurrents

icone horloge
6 min
icone connexion personne
B2B
B2C
icone funnel
Acquisition
Canal :
Google
Levier :
Contenu
SEO
Identifier les mots clés qui ont un fort potentiel pour amener du trafic naturel sur les meilleures pages de son site.
Analyser les articles concurrents positionnés sur ces mots-clés pour découvrir s’il y a des opportunités afin de les dépasser.
Optimiser le contenu de sa page pour gagner des positions sur ses concurrents et augmenter son trafic.
icone fusée
Outils
📣 Ce tuto a été écrit avec la collaboration de

Anaïs Fournout qui est experte en SEO & Inbound Marketing. Elle fait partie des rares professionnels qui ont une vision à 360° du SEO en maitrisant aussi bien l’aspect technique que le contenu. Bref, ses méthodes font des étincelles.

Étape 1

Identifier les mots clés qui ont un fort potentiel pour amener du trafic naturel sur les meilleures pages de son site

Dans ce tutoriel, nous allons prendre l’exemple de l’entreprise Vite Mon Marché en nous mettant dans leurs chaussures si l’on voulait booster leur trafic organique via Google. 

On pourrait optimiser toutes les pages de leur site web, mais généralement ce sont les articles de blog qui ont le plus gros potentiel pour ramener du trafic.

C’est donc par là que nous allons commencer.


👉 Copiez l’URL qui regroupe les page que vous souhaitez auditer  

Dans notre cas, on va copier l’URL avec le “/blogs” pour cibler uniquement cette partie :


👉 Copiez l’URL sur l’outil Ahrefs :

L’outil Ahrefs propose une version limitée gratuite ou une période d’essai de 7 jours à 7 euros. Si vous voulez bien bosser votre SEO, nous vous conseillons de prendre la période d’essai et de vous concentrer dessus pendant une semaine afin d’en tirer le maximum (ensuite cela passe à 100€/mois). 

On peut voir que l’ensemble des articles du blog sont référencés via 454 mots clés sur le moteur de recherche Google. 

👉 Dans la barre de gauche, cliquez sur “Top pages” :

Cela permet de découvrir les articles de votre blog qui ramènent le plus de trafic naturel. 

Voici le résultat :

On découvre que l’article sur “la tradition française du pain en 10 chiffres” ramène le plus de trafic (environ 66 visites par mois) grâce au mot clé “consommation de pain en france” qui le positionne en premier résultat.

Il suffit de taper le mot clé sur Google en navigation privée pour le vérifier :

On voit ici que Vite Mon Marché a une position 0 sur ce mot-clé. Félicitations !

Il faut alors se demander "est-ce que je veux conserver cette position et basta ou est-ce que je veux me positionner sur un autre terme ?"

Actuellement Google considère que le contenu est parfait ++ pour répondre à l'intention de recherche derrière "consommation de pain en france".

Si on touche le contenu, on peut prendre le risque d'être moins pertinent sur ce terme et voir son positionnement et son trafic baisser.

Mais l’article n’est pas référencé uniquement sur ce mot clé, il est référencé sur 50 !

Il y a donc des possibilités d’améliorer son positionnement sur la page de recherche auprès de 50 mots-clés. Dans le cadre de cet exemple, nous allons poursuivre la méthodologie pour voir les opportunités d’optimisation.  

👉 Cliquez sur le bouton “50” pour découvrir les autres mots clés à potentiel : 

Par quel mot-clé commencer ?

Commencez par les mots-clés qui ont un potentiel d'amélioration. C’est-à-dire ceux qui sont entre la 10ᵉ et la 20ᵉ place, qui ont des contenus cohérents sur les mots-clés et qui ont donc l’opportunité avec des améliorations de passer en Top 10 (si on recule vers la 3eme ou la 4ᵉ page de Google, c'est plus compliqué)

Par exemple, on voit que l’article est positionné en 17ème place sur le mot-clé “baguette france” et que le potentiel volume de recherche est d’au moins 100 par mois. 

Il serait donc intéressant d’améliorer l’article en fonction de ce mot-clé pour gagner des places et capter une partie de ce trafic mensuel. 

icone check

Mot-clé identifié pour optimiser le référencement naturel.

Étape 2

Analyser les articles concurrents sur le mot-clé pour découvrir s’il y a des opportunités de les dépasser.

Il est temps d’aller jeter un œil sur les 16 articles qui se positionnent avant nous sur le mot clé “baguette france”. 

👉 Cliquez sur le mot clé choisi.

Vous allez découvrir le score de difficulté pour être bien référencé sur le mot-clé et la recommandation d’Ahrefs : 

Dans notre, cas super nouvelle, Ahrefs estime que cela devrait être facile et recommande d’obtenir des backlinks de la part de 10 sites pour rentrer dans le top 10 (cette donnée est intéressante pour avoir une première idée, mais il faut la prendre avec des pincettes). 

Une fois que l’on sait ça, il est temps d’aller voir les 16 articles qui sont au-dessus de nous.

👉 Descendez la page pour découvrir les articles :

Petit récap des chiffres pour bien comprendre :

  • AR : l’AHREFS RANK montre la puissance de backlinks d'un site Web (Le rang n ° 1 étant le plus fort).
  • DR : le DOMAIN RANK montre la puissance de backlinks d'un site sur une échelle de 100 points. (Il s'agit d'une version moins granulaire du classement AR).
  • UR : l’URL RANK montre la puissance de l’URL d'une page sur une échelle de 100 points. 
  • Backlinks : le nombre total de liens d'autres sites Web pointant vers la page.
  • Domains : le nombre total de domaines uniques liés à la page.
  • Traffic : le trafic organique mensuel estimé généré par la page.
  • Keywords : le nombre de mots clés pour lesquels la page se classe parmi les 100 premières positions.
  • Top Keywords :lLe mot-clé qui apporte le plus de trafic organique à la page.
  • Volume : le volume de recherche mensuel du mot clé le plus élevé.

Et voici comment se positionne l’article de Vite Mon Marché dans tout ça :

On voit qu’à part les sites Wikipedia, France Culture et Le Mondes, l’article a toutes ses chances de prendre des positions. 

👉 Tapez le mot-clé (baguette france) dans la barre de recherche de Google et regardez ce qui est mis en avant

Scrollez sous le résultat Wikipédia, ça sera difficile à battre : 

C’est intéressant de voir que les vidéos ont une belle place. Ajouter une vidéo à l’article pourrait donc être intéressant pour avancer dans le positionnement. 

 

👉 Allez sur chaque article pour voir ce qu’ils font bien et moins bien afin de comprendre comment les dépasser.

Voici à quoi ressemble la page du site Gralon (2ème position) :

L’article fait moins de 500 mots, il est criblé de publicité et long à charger. Il est aussi vieux, il date de 2011 donc son contenu n’est pas à jour à 100%. 

Le gralon est un annuaire, il n’est pas thématisé. Un site d’une boulangerie peut rapidement être plus pertinent sur la requête et le dépasser à terme.

En revanche, le Graslon est un site qui a une forte autorité pour Google de par son historique et ses backlinks.

Voici à quoi ressemble la page du site France Baguette (3ème position) :

C’est un site d’actualité qui n’a rien à voir avec l’intention de recherche. Il devrait être facile à battre parce qu’il n’est pas pertinent.

Ce qu’il faut retenir sur ces deux résultats : 

  1. Ce ne sont pas des sites qui ont une grande autorité sur le domaine du pain
  2. Les résultats ne sont pas très cohérents (Un site d’actualité qui se place 2eme juste avec une balise title)


👉 Reproduisez l’opération sur une dizaine d’articles pour faire un état des lieux des articles.

Dans notre cas, les articles :

  • ont généralement moins de 500 mots
  • n’ont pas tous une vidéo
  • sont lents à charger
  • ne sont pas tous thématisés ou cohérents
  • on arrive sur une home page et non un article
  • certains sites ont une autorité forte, d’autres pas du tout


Conclusion : un article complet et potentiellement un ou deux backlinks, on arriverait facilement à avoir un contenu plus pertinent que celui des concurrents.

C’est bon signe.

icone check

Audit terminé, il est temps de mettre tous ces apprentissages en application.

Étape 3

Optimiser le contenu de sa page pour gagner des positions sur ses concurrents

Avant de commencer à améliorer l’article, il est important de se rappeler que l’objectif de base est de répondre à l’intention de recherche au maximum.

👉 Suivez ces recommandations :


  1. Intégrer le mot clé, de préférence sans mots de liaison (temps que ça reste français bien-sûr) dans le titre de l’article et s’assurer que c'est bien une balise H1.

  2. Rédiger une méta-description qui donne envie avec un total de 160 caractères espaces compris maximum (sinon le texte va être coupé).

  3. Ajouter le mot-clé dans l’introduction de l’article.

  4. Structurer le contenu en parties avec des titres H2 (c’est plus facilement pour appuyer les thèmes importants pour Google et c’est agréable à lire)

  5. Ajouter du texte pour dépasser 500 mots (ça va dépendre de la concurrence, on peut très bien répondre à une intention de recherche en 500 mots. Par contre, statistiquement, un article de 1000 mots a plus de chance de bien se positionner qu’un article de 500 mots. Mais encore une fois ça dépend de la concurrence)

  6. Réduire la taille des contenus visuels avec des outils comme TinyPng.

  7. Ajouter une balise ALT sur chaque contenu visuel pour qu’il soit associé à un mot-clé => Une phrase courte avec du contenu descriptif qui intègre des termes relatifs aux contenus. Du coup dans le cas de cet exemple, on peut mettre une image de baguette avec « alt img=baguette de pain


✅ Article optimisé, il n’y a plus qu’à laisser la magie opérer. Et bien sur : reproduire l’opération avec d’autres mots-clés et de nouvelles pages.

Vous pouvez attendre un mois avant de regarder l’évolution du positionnement de vos contenus sur les termes que vous ciblez. 

Au bout d’un mois, voici les 3 options possibles :


Option 1 : l’article a gagné des places.

Dans ce cas, allez-vous la raconter sur LinkedIn.


Option 2 : l’article n’a pas gagné de place.

Dans ce cas, demandez-vous si votre article est : 

  • Meilleur que celui de vos concurrents ? 
  • Plus riche ? 
  • Plus qualitatif ? 
  • Accessible sur mobile ?
  • Avec assez de backlinks ?  

C’est à ce moment-là qu’il faut souvent commencer à obtenir des backlinks (nous réaliserons un tuto sur ce sujet prochainement). 


À noter que le contenu est roi. On peut très bien se positionner sans backlinks. Au contraire, il n’est pas utile de faire plein de backlink sur un article en 5ᵉ page. Il ne sera pas plus pertinent aux yeux de Google et au contraire, il risque de se poser des questions sur vous, et dans le pire des cas, vous pénaliser. 


Option 3 : vous avez perdu des positions.


Cela peut arriver. Dans ce cas, voici les 4 éléments à vérifier : 


  • Avez-vous modifié l’url en modifiant l’article ? (à ne surtout pas faire)
  • Y a-t-il de nouveaux concurrents avec des contenus encore meilleurs ?
  • Une mise à jour de Google ? 
  • Avez-vous bien répondu l’intention de recherche ? 


icone check

L’optimisation est un processus itératif : optimisez, mesurez, analysez, itérez.

Étape 4

icone check
BONUS

À vous de jouer ! :)
pierre et mégane marketing flow