Créer une liste d’emails qualifiés pour démarcher

5 min
B2B
Acquisition
Canal :
LinkedIn
Levier :
Cold emailing
Définir son persona et segmenter sa recherche sur LinkedIn Sales Navigator.
Exporter les profils segmentés dans un fichier CSV via Phantombuster.
Enrichir les listes de prospects avec Dropcontact pour récupérer les emails et nettoyer la base de donnée à la main pour s’assurer qu’elle est qualitative.
📣 Ce tuto a été écrit avec la collaboration de

Théo Guillaumin

Étape 1

Définir son persona et segmenter sa recherche sur LinkedIn Sales Navigator

Pour ce Tuto, nous allons prendre l’exemple de Marketing Flow. Nous souhaitons faire une campagne de démarchage par email afin de promouvoir notre plateforme d’apprentissage Growth.

👉 Commencez par lister les différents profils qui pourraient être intéressés par votre offre

En parcourant les profils LinkedIn des utilisateurs actuels de Marketing Flow, nous avons défini 4 profils :

  1. Directeurs d’incubateurs & accélérateurs
  2. Directeurs d’agences digitales
  3. CMO Marketing / Marketeurs qui travaillent en startup
  4. CEO de startups

Pour la suite, nous allons nous concentrer sur le premier profil. Mais vous pouvez répéter l'opération autant de fois que vous avez de personas.

Voici un exemple :

  • Nom : Amélie Dupont
  • Rôle : Directrice de l’incubateur (Ex : Impuls)
  • Nombre d’employés : Entre 1 et 50.
  • Lieu : Grandes villes françaises (Ex : Bordeaux)

Nous vous conseillons de faire l’exercice du Buyer Persona plus en profondeur, cela vous servira plus tard lorsque vous rédigerez vos emails. Voici le lien pour télécharger le template de Lemlist, et le petit guide vous vous aider à le remplir.

👉 Retranscrivez votre persona en filtres Sales Navigator

C’est un bon réflexe à avoir pour gagner du temps dans vos futures recherches de prospect sur LinkedIn. Si vous n’êtes pas familier avec l’outil, on vous conseille de profiter du mois gratuit pour aller y jeter un œil.

Dans notre cas, voici ce que ça donnerait :

Job titles:

  • Responsable Incubateur
  • Directeur Incubateur
  • Directrice Incubateur
  • Manager Incubateur
  • Responsable accélérateur
  • Directeur accélérateur
  • Directrice accélérateur
  • Manager accélérateur
  • Directeur pépinière
  • Directrice pépinière
  • Responsable pépinière
  • Manager pépinière

Location:

  • France

Langage:

  • French

Company Headcount :

  • 1-10
  • 10-50

✅ Votre persona est prêt à être recherché sur LinkedIn Sales Navigator.

👉 Rendez-vous sur LinkedIn Sales Navigator :

👉 Lancez votre recherche sur LinkedIn Sales Navigator en utilisant les mots-clés définis ci-dessus :

Cela nous donne un résultat de 125 profils.

Petit rappel : pas besoin de d’extraire des milliers de profils : qualité > quantité.

👉 Vérifiez sur les 3 premières pages et les 3 dernières pages que les profils sont pertinents :

Il est temps de scrapper tous ces profils pour extraire leurs infos.

Pour cela nous allons utiliser l’outil Phantombuster qui permet d’extraire des données sur des dizaines de canaux (LinkedIn, Instagram, Google, Google Maps…).

Étape 2

Exporter les profils segmentés dans un fichier CSV via Phantombuster

👉 Rendez-vous sur Phantombuster et choisissez les Phantoms LinkedIn Sales Navigator :

👉 Sélectionnez le Phantom Sales Navigator Search Export :

👉 Cliquez sur “Connect to LinkedIn” puis cliquez sur suivant :

Pour réaliser cette action, vous devez avoir 2 avoir :

  1. LinkedIn ouvert dans le même navigateur
  2. Téléchargé le plugin chome Phantombuster

👉 Copiez l’URL de votre recherche Sales Navigator :

👉 Et collez le ensuite sur Phantombuster :

👉 Choisissez un nombre de résultats à scrapper (vous pouvez laisser le max par défaut à 2500, il s’arrêtera dès qu’il n’y pas plus de profils) et nommez le fichier final :

👉 Choisissez “lancement manuel” et pas de notifications lorsque vous exportez très peu de résultats :

Dans la majorité des cas, cela va tellement vite que ça ne servirait à rien de le paramétrer autrement.

👉 Lancez le scrapping :

👉 L’export est terminé en 53 secondes. Cliquez sur le petit œil pour avoir un aperçu du résultat :

👉 Vous pouvez ainsi vérifier les données extraites et cliquer sur Download CSV pour récupérer votre fichier de prospects :


Vous venez de générer votre fichier de prospects.

Étape 3

Enrichir les listes de prospects avec Dropcontact pour récupérer les emails et nettoyer la base de donnée à la main et s’assurer qu’elle est qualitative

L’objectif de cette étape est de vous aider à trouver les emails de vos prospects et de vous assurer qu’ils soient bien valides. Cela maximisera vos chances d’obtenir de bons résultats lorsque vous lancerez votre campagne de prospection par email.

👉 Rendez-vous sur l’outil Dropcontact :

👉 Déposez votre fichier CSV :

👉 Prenez un petit café en attendant que l’outil fasse le travail :

Vous recevrez ensuite un email avec les résultats de l’enrichissement.

Dropcontact récupère généralement plus de 50% des emails. Dans notre cas le résultat est inférieur (33%). C’est ok pour commencer, mais vous pouvez l’enrichir davantage avec d’autres outils comment Lusha ou encore Clearbit.

👉 Téléchargez le fichier :

👉 Ouvrez le fichier via Spreadsheet :

La colonne “Email Qualification” permet de valider l’authenticité des emails et voici comment interpréter les résultats :

> nominatif@pro = vérifié

> Catch-all = non vérifié

Nous allons faire un second tour de vérification.

👉 Copiez-collez la liste des emails dans l’outil Bouncer :

L’outil vous offre automatiquement 1000 crédits (=1000 adresses à vérifier).

👉 Découvrez le résultat et téléchargez le fichier au format CSV :

👉 Copiez les résultats dans un nouvel onglet du Spreadsheet à côté de l’onglet avec les résultats de DropContact.

Nous allons maintenant associer les 2. L’objectif est d’enrichir le fichier dropcontact afin d’avoir toujours toutes les infos dans le même onglet. Cela permet de les traiter ensuite beaucoup plus facilement avec les filtres.

👉 Créez une nouvelle colonne sur l’onglet DropContact à droite de la colonne email et appelez-la “délivrabilité”.

👉 Puis lancez une formule RECHERCEV pour déterminer si l’email a été validé par Bouncer ou non :

Si votre spreadsheet est en anglais, la formule est Vlookup.

=RECHERCHEV(l’email à gauche ; les colonnes email et status de l’onglet bouncer ; le numéro de la colonne status sur l’onglet bouncer : FALSE)

👉 Vous n’avez plus qu’à dérouler la formule pour voir le résultat “délivrable ou “risky” à côté de chaque email sur l’onglet Dropcontact :

Il est temps de faire le dernier check très important pour s’assurer que ces prospects ne sont pas déjà dans votre CRM.

👉 Ajoutez les contacts de votre CRM dans un nouvel onglet :

👉 Puis lancez une formule NB.SI pour déterminer si l’email est déjà présent dans votre CRM ou non :

Si votre spreadsheet est en anglais, la formule est Countif.

=NB.SI(la colonne email dans l’onglet CRM ; l’email à gauche dans l’onglet Dropcontact)

👉 Vous n’avez plus qu’à dérouler la formule pour voir le résultat “0” si l’email n’existe pas ou “1” s’il existe déjà :


Et voilà, vous pouvez commencer par envoyer des emails à vos prospects ne faisant pas partie de votre CRM avec une délivrabilité validé à 100%. Puis vous pouvez essayer les Riksy qui ne font pas partie de votre CRM en y allant petit à petit pour tester le taux de bounce. Enfin vous pouvez décider de contacter les prospects faisant déjà partie de votre CRM avec une approche encore plus personnalisée.

Étape 4

BONUS

À vous de jouer ! :)
Pierre & Mégane, fondateurs de Marketing Flow