<< Tous les articles

Newsletter : 6 leviers pour passer de 0 à 3000 abonnés.

Publié avec 💛 le
14/11/2023
Temps de lecture :
12 min

Tu l’as peut-être vu passer : Pierre Guilbaud, le co-fondateur de Marketing Flow, a lancé sa newsletter perso début septembre 2023.

L’objectif : raconter son parcours de 0 à 200K par an et ses réflexions pour s'épanouir au quotidien.

Après 10 éditions, les retours sont trop cool et surtout, il a atteint 3000 abonnés !

Alors dans cet article,  Pierre va t’expliquer pas à pas les 7 leviers qu'il a activés pour passer de 0 à 3000 abonnés en 2 mois.

Mets ta ceinture, ça va dépoter !

Les 5 pré-requis pour maximiser la viralité de sa newsletter :

Vouloir faire décoller sa newsletter, c’est cool, mais il faut d’abord s’assurer qu’elle en a le potentiel.

1/ Une cible claire et une promesse attractive.

Voici les 2 questions auxquelles tu dois répondre :

  • À qui je m’adresse ?
  • Qu’est-ce que tu leur promets en échange d’un abonnement ?

De mon côté :

  • Cible : freelances et entrepreneurs.
  • Promesse : Chaque vendredi, tu découvres mes avancées et réflexions pour se créer un quotidien d'entrepreneur sympa : projets, chiffre d'affaires (200k€+), personal branding, organisation et équilibre perso.

D’ailleurs si t’es pas encore abonné·e, c’est par ici :).

2/ Un rythme annoncé et respecté.

Pour maximiser l’engagement de ta newsletter et assurer un bon taux d’ouverture, il faut créer une routine avec tes lecteurs :

  • Un jour.
  • Une heure.

Pour moi c’est chaque vendredi à 11h.

3/ Un format régulier.

En tant que lecteur, je reçois beaucoup d’emails chaque jour.

Pour me faire gagner du temps et améliorer mon expérience, j’ai besoin de repères.

Il est donc primordial de structurer sa newsletter en plusieurs parties / étapes qui reviennent à chaque fois.

Chacune de mes newsletters est structurée en 6 étapes :

  1. Bonjour
  2. Sponsor
  3. Intro avec visuel
  4. L’histoire
  5. Réflexion
  6. Discussion

Voici un exemple.

C’est toujours la même chose et ça m’aide également beaucoup pour écrire.

4/ Un contenu qui délivre sa promesse.

En lançant ta newsletter, tu as fait une promesse à tes lecteurs.

Écris-la en haut de chaque brouillon pour t’assurer que ta nouvelle édition y répond bien.

Sinon, attends-toi à un taux élevé de désabonnement.

5/ Un style bien à toi.

Chacun son style, fais-toi plaisir.

De mon côté, j’ai choisi d’écrire au présent pour embarquer le lecteur avec moi dans mon vécu.

Je trouve que ça fonctionne bien avec ma promesse, à toi de voir ce qui est pertinent pour la tienne et ce qui plait à ta cible 😊.

Choisir le bon outil

Pour lancer sa newsletter, il y a 2 types d’outils :

  1. Les outils de type newsletter blog : Substack - Kessel…

J’utilise Substack pour ma newsletter perso parce que c’est amplement suffisant, il y a une grande communauté francophone et les fonctionnalités sont top pour croître : programme de referral, recommandations entre newsletters…

  1. Les outils de type newsletter CRM : Mailchimp - Brevo - ActiveCampaign…

On utilise Activecampaign pour Marketing Flow parce que ça nous permet aussi de qualifier nos contacts, de mettre en place des séquences automatisées et de synchroniser tout ça avec plein d’outils no-code.

Tu l’auras compris, le choix de l’outil dépend de tes objectifs ! 😊

De 0 à 1000 abonnés = Teasing.

J’ai décidé d’atteindre 1000 abonnés à ma newsletter avant d’envoyer la 1ère édition.

Ça m’a pris 3 semaines.

Je ne te recommande pas d’attendre 1000 abonnés avant de lancer mais je te recommande au moins 2 semaines de teasing pour maximiser le nombre d’abonnés avant le 1er envoi.

Rédiger une newsletter prend beaucoup de temps, aucun intérêt de l’envoyer à 30 personnes 😊.

Voici les 3 leviers que j’ai activés pendant la phase de teasing :

1/ Des posts LinkedIn

Prends la parole sur LinkedIn 3-4 fois par semaine pour mettre en avant le projet.

Tu peux le faire facilement via 2 angles :

Build in Public.

Partage les coulisses du développement du projet avec beaucoup de transparence :

  • L’augmentation du nombre d’abonnés.
  • Les retours des premiers lecteurs.
  • La note de satisfaction.
  • Le processus de création.
  • Etc.

Apport de valeur.

Partage des conseils en lien avec la thématique de la newsletter :

  • Un conseil
  • Un outil
  • Un retour d’expérience
  • Un exemple

2/ Une campagne de DM LinkedIn avec Waalaxy

  1. Je filtre 1000 profils de freelances avec qui je suis connecté.

  2. Je les envoie dans l’outil Waalaxy en utilisant leur petit plugin chrome.

  3. Je crée une séquence pour leur envoyer 2 messages.

Message 1 :

Hello Frédéric, Tu vas bien ? :)

À la rentrée je lance ma newsletter perso gratuite pour raconter comment j'ai développé mon activité d'indé de 0 à 200k€ de CA par an.

Je me suis dit que ça pourrait t'intéresser !

Je parle d'organisation, personal branding, ambition, rémunération & équilibre perso.

Ça te dit de la recevoir ? :)

J+3 Message 2 (si pas de réponse) :

Re :) Voici le lien de la newsletter si ça t'intéresse :

https://pierreguilbaud.substack.com/

Au plaisir d'échanger sur ces sujets !

L’outil envoie une centaine de messages par jour.

Chaque jour, j’ai reçu une dizaine de réponses “Oui avec plaisir, où est-ce que je peux m’inscrire ?”

Il suffit de copier-coller le lien d’inscription et de regarder le nombre d’abonnés grossir.

3/ L’envoi à la newsletter Marketing Flow.

Cette newsletter que tu es en train de lire : si tu étais abonné début septembre, tu as surement vu l’email passer 😊.

Mais la reco ici est plus d’utiliser tous les leviers en ta possession.

De 1000 à 3000 = Valeur.

J’ai teasé pendant 3 semaines : j’ai créé de l’attente.

Il est temps de délivrer de la valeur pour montrer que ça valait le coup.

Pour atteindre 3000 abonnés, j’ai continué à activer les leviers Posts LinkedIn et DM LinkedIn.

Et j’ai ajouté 3 nouveaux leviers :

4/ Recommandations Substack

En utilisant Substack, j’ai découvert une fonctionnalité incroyable :

Il est possible de recommander une newsletter et de se faire recommander par celle-ci.

Comment ça marche ?

  1. La newsletter vous ajoute en recommandation.

  2. Quand une personne s’inscrit à sa newsletter, Substack propose directement sur la page d’après de s’inscrire à la votre.

Généralement 20% des inscrits s’abonnent aussi aux recommandations.

Voici l’exemple de la newsletter Le Plongeoir :

Pour la petite histoire, j’ai contacté Guillaume, le fondateur de la news Le Plongeoir au moment où on était tous les deux à 1000 abonnés début septembre.

Depuis, on s’appelle chaque semaine pour se partager nos recos et apprentissages (#valeur).

Et sa recommandation Substack m’a déjà rapporté plus de 1000 abonnés, sur 3000.

Oui vous avez bien lu 😊.

PS : d’ailleurs je vous recommande de vous abonner à la newsletter Le Plongeoir. Guillaume décrypte le futur des secteurs d’activités toutes les 2 semaines en proposant des idées pour y créer des boites à impact. Un régal.

5/ Webinaires

Comment toucher les audiences d’entreprises qui ont la même cible que toi ?

En leur apportant de la valeur pardi !

Le webinaire est un levier intéressant parce qu’il permet d’être mis en avant :

  • Dans la newsletter pour l’annoncer
  • Sur LinkedIn pour l’annoncer
  • En live pendant le webinaire

3 mises en avant pour le prix d’une, on va pas s’en priver ! 😃

Tu peux commencer par lister les entreprises qui touchent ta cible, et ensuite les contacter pour leur proposer de prendre la parole en live afin de partager des conseils / un retour d’expérience en lien avec le sujet de ta newsletter.

Depuis septembre, j’ai fait un webinaire avec Crème de la Crème, Shine, Superindep & Freelance Care.

6/ Referral

Le principe du referral c’est simple :

  1. Tu partages ce lien personnalisé à un pote, il s’inscrit à la newsletter avec, tu gagnes un point.
  2. Pour X points, tu débloques cette contrepartie.

Zeparti ?

Substack propose d’en mettre un en place facilement alors je me suis essayé.

Voici le lien pour le découvrir.

Depuis le lancement, 10 abonnés m’ont ramené 31 abonnés.

C’est pas mal, mais pas fou.

Et franchement, je prends ! 😃

Personnellement, je crois beaucoup plus à la somme de plein de petites actions optimisées qu’une grosse action qui fait la différence.

Voili voilou, ça fait 3000 !

Et du coup, comment aller de 3000 à 10 000 ?

Honnêtement pour l’instant, je n'en ai aucune idée 😊.

Mais j’ai bien prévu d’y arriver, donc je vous tiens au courant !

Et si ça vous dit de rejoindre l’aventure de ma newsletter, c’est par ici.

Fais le plein d'idées marketing à tester !

Rejoins 10 000+ abonnés

Et reçois d'autres stratégies marketing éprouvées, des retours d’expériences hyper transparents et des outils pour accélérer ta croissance.
En toute objectivité (bien sûr), c'est du super contenu.
Et c'est gratuit 💛

On te partage la liste de nos 20 outils marketing favoris juste après ton inscription.

la 1ère Communauté Growth for Good

4.9/5

Rejoins 250+ marketeurs engagés qui s'entraident au quotidien !

Avec Marketing Flow, tu vas :

  • Te former au Growth Marketing
  • Définir le meilleur plan de croissance pour ton entreprise
  • Rencontrer des pairs
  • Apprendre des autres
coaching offert (25 min)

Si tu cherches d'autres ressources en Growth Marketing pour t'inspirer, voici de quoi faire :

La vérité sur l’animation d’une communauté

On vous partage les 11 vérités sur l’animation d’une communauté, sans tabou et sans filtre. Ce n’est pas si facile qu’on le croit…!
Lire l'article

7 entreprises à impact positif qui cartonnent sur Meta Ads (et pourquoi !)

Découvre 7 entreprises à impact positif qui ont de super résultats sur Meta Ads et les stratégies publicitaires qu’elles mettent en place.
Lire l'article

La malédiction du savoir en marketing

Découvre comment le mécanisme psychologique de la Malédiction du Savoir peut t’aider dans ta stratégie marketing.
Lire l'article
<< Tous les articles